Sahara: Le roi Mohammed VI embarrasse le Polisario et propose un « dialogue direct » avec l’Algérie

Le Roi Mohammed VI a embarrassé la direction du Polisario mardi, en ignorant totalement le front séparatiste et en annonçant la disposition du Maroc à un « dialogue direct et franc avec l’Algérie », tout en insistant sur une solution politique de compromis, durable et réaliste au Sahara, qui s’inscrit dans le cadre de l’Initiative d’autonomie.

Pour concrétiser ce dialogue, le souverain marocain a proposé à l’Algérie la création d’un mécanisme politique conjoint de concertation, qui aura pour objectif de traiter les différends conjoncturels et objectifs dans les relations maroco-algériennes.

Dans un discours prononcé à l’occasion du 43ème anniversaire de la Marche Verte, le Roi Mohammed VI a expliqué que ce rapprochement devrait servir également le développement du Maghreb.

Quant au Sahara, le Maroc poursuivra ses efforts pour assurer le développement de ses provinces du Sud, dans le cadre du nouveau modèle de développement, a poursuivi le Roi Mohammed VI pour qui le Sahara marocain renouera avec sa vocation séculaire de trait d’union entre le Maroc et sa profondeur africaine.

Autre point qui a incommodé Brahim Ghali et ses lieutenants du Polisario, la confirmation par le Souverain marocain que la mise en œuvre opérationnelle de la régionalisation avancée contribue à faire émerger une véritable élite politique, qui assure une représentation démocratique effective des habitants du Sahara.

Une représentation qui se fait dans un climat de liberté et de stabilité, et qui met les habitants du Sahara en capacité d’exercer leur droit à une gestion autonome de leurs affaires locales et à un développement intégré de leur région.

1 Comment

  1. cette chose qui s’appelle polizbal est devenue obsolète,sa durée de vie est arrivée à terme et le polizbal est devenu périmé et inconsommable,à jeter dans la poubelle de l’histoire

Leave a comment

Your email address will not be published.


*