Sahara occidental: L’indépendance, un projet non viable (Institut espagnol)

institut-espagnol-elcanoD’habitude Mohamed Abdelaziz affiche, en dépit des adversités, un ton suffisant, voire arrogant, question de garder le moral. Mais cette fois, le rapport publié par un célèbre centre de recherche espagnol, a complètement démoralisé le chef du Polisario, selon des sources bien informées à Tindouf.
Et il y a de quoi irriter non seulement le Polisario, mais aussi le DRS algérien. Le document émane en effet du Real Instituto Elcano, l’un des plus prestigieux centres d’analyse stratégique. De surcroît, son verdict est imparable: L’indépendance du Sahara occidental est un projet « non viable ». Pire, la création d’un micro-Etat composé de quelques dizaines de milliers d’habitants est de nature à « mettre en péril » la sécurité de l’ensemble de la région et bien au-delà. Emilo Lamo de Espinosa, président du l’Institut, recommande donc d’opter pour une autonomie au Sahara occidental, avec de larges attributions de gouvernance locale sous souveraineté marocaine. Pour ce faire, l’Institut juge qu’il est du devoir de la communauté internationale d’œuvrer au rapprochement entre l’Algérie et le Maroc. Car c’est la clé pour parvenir à un règlement définitif du conflit. « Il s’agit là de la priorité la plus extrême de la politique extérieure espagnole », insiste Emilo Lamo De Espinosa.
Le document est le fruit du travail de plus de 200 chercheurs et experts internationaux dans le domaine de la stratégie, en plus de nombreux parlementaires des divers partis espagnols. C’est pourquoi la publication de ce rapport a été un coup dur non seulement pour le Polisario, mais également pour les généraux d’Alger qui ont créé de toutes pièces le Front indépendantiste. D’autant plus que l’Espagne est, avec la France, parfaitement au fait des conditions politiques ayant abouti, à la fin du 19ème siècle, au partage du Maroc en zones d’influence française et espagnole. Mais, en ce temps là, le Polisario n’existait pas encore ni l’Algérie d’ailleurs.

2 Comments

  1. Quel culot les algeropolisariens n exister pas et maintenant il veulent nous apprendre l histoite.

  2. Quel culot pour les partisans de la colonisation verte d’avoir refait l’Histoire du Maroc.
    Citer soit la dynastie venant des peuples du désert soit celle des envahisseurs arabes pour revendiquer le Sahara Occidental est pathétique de la part des dirigeants marocains. Ils se tirent seulement une balle dans le pied.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*