Cinglant revers pour l’Algérie et le Polisario au Conseil de sécurité

La résolution adoptée vendredi par le Conseil de sécurité de l’ONU sur le Sahara a été vécue comme une véritable débâcle par l’Algérie, les responsables à Alger ayant tablé sur des représailles contre le Maroc après son bras de fer avec le secrétaire général Ban Ki-Moon.

Or il n’en fut rien. Non seulement il n’a pris aucune mesure de rétorsion contre le Maroc, mais le Conseil de sécurité a, comme chaque année, reconduit le mandat de la Minurso pour 12 mois supplémentaires. Et surtout sans aucune modification dans le mandat de la mission onusienne au Sahara.

Mais la plus grande amertume ressentie par le pouvoir algérien est de constater que la résolution a été adoptée par une majorité de 10 pays membres du Conseil. Seuls le Venezuela et l’Uruguay ont voté contre un texte franchement en faveur du Maroc. Le fait que le Conseil de sécurité ait pris en considération la proposition d’autonomie et les « efforts sérieux et crédibles du Maroc pour faire avancer le processus vers un règlement » dans ce sens, n’est certainement pas pour rassurer l’Algérie, ni le Polisario d’ailleurs, selon une source très bien informée dans les camps de Tindouf.

Et si le vote au Conseil de sécurité a montré que les pays qui soutiennent l’Algérie sont minoritaires, (seulement 2 sur 15), il a surtout signé l’échec de la manœuvre orchestrée avec Ban Ki-Moon et quelques uns de ses assistants pour changer les paramètres des négociations menées par les Nations unies.

En fin de compte, la stratégie de Ramtane Lamamra est tombée à l’eau, selon la même source. Le ministre algérien des affaires étrangères avait construit la stratégie de l’Algérie de façon à instrumentaliser l’expulsion par le Maroc de fonctionnaires civils de la Minurso pour faire voter une résolution imposant une date pour un référendum.

Mais voilà, le Conseil de sécurité n’a à aucun moment évoqué le terme référendum mais insisté, au contraire, sur la poursuite du processus de règlement politique sans modification de ses paramètres.

4 Comments

  1. Le Maroc doit revoir sa stratégie de fond en comble et mettre en place un plan d’attaque.
    D’abord en direction des USA où il doit s’employer à convaincre les différents sphères de l’Administration et du congrès américains de la justesse de sa cause. Pourquoi ne pas proposer aux américains une base militaire pour l’Africom en plein Sahara marocain et ce en contrepartie d’une reconnaissance officielle de leur part de la marocanité du Sahara avec tout ce que cela implique de mesures d’appui au niveau des Nations Unis et du conseil de sécurité. Qui nous dit que l’Algérie et le Polisario ne ce sont pas déjà engagés vis à vis des américains en promettant de leur concéder une base militaire pour l’Africom au Sahara marocain une fois celui-ci devenu algéro-polisarien?!.Ne soyons pas naïfs: les américains sont des gens concrets et pragmatiques et ne reconnaissent que leurs intérêts… ?!.
    Ensuite en direction de la Russie et la Chine pour déterminer le meilleur moyen de les mettre de son coté.
    Enfin en direction de l’Afrique et voir si notre pays ne doit réintégrer l’UA pour y travailler à y évincer le Polisario et y contrecarrer l’influence algérienne très néfaste .
    Bien entendu, tout cela en consolidant nos relations privilégiées avec la France et les pays du Golfe.
    Attention, pour tout cela, il faut absolument un nouveau staff au Ministère des affaires étrangères (administrations centrale + ambassades…etc) avec uniquement et seulement des gens compétents et rien que des gens compétents….

  2. Le Sahara est marocaine point final.

  3. Grosse erreur, l Amérique a eu la reconnaissance du peuple marocains pour son indépendance les marocains attendent un geste de leurs part ,la base ou autres ne doit pas etre un chantage au marocains pour regler le probleme de decolonition deposer a l ONU bien avant l existence du polizario et de son aprenti maitre c est a dire 4 année avant 1962 ,quand à l OUA le Maroc est un pays fondateur et il est capable de réunir un autre groupe pour zapper les manigances des généreux africains et maghrébin assoiffé de peuvoir.

  4. il faut rendre a césar ceux qui et a césar république arab sahraoui et un mythe crée par le bâtard de sanguinaire d’assassins boukharoba

Leave a comment

Your email address will not be published.


*