Tindouf: Grande déception après la reconduction de Abdelaziz à la tête du Polisario

Dans les camps de Tindouf, c’est la déception. Pour les milliers de sahraouis qui comptaient sur le 14ème congrès du Polisario pour faire bouger les choses et redonner espoir aux jeunes des campements, c’est raté.

D’après une source bien informée dans le QG du Front sahraoui en Algérie, la réélection de Mohamed Abdelaziz après 40 passées à la tête du Polisario, a jeté la désillusion parmi les jeunes qui y voient non seulement le maintien de la main-mise de l’Algérie sur le Front, mais surtout la poursuite du blocage de tout règlement de la question du Sahara occidental. Même les menaces de retour aux armes brandies ces derniers mois, n’ont été qu’un effet d’annonce destiné à assurer la mobilisation pour les besoins du congrès, explique la même source.

Ce rejet général a été vivement exprimé par l’emblématique mouvement Khat Achahid. Le groupe dissident dirigé par Mahjoub Salek, un ancien chef du Polisario qui vit aujourd’hui en Espagne, a fermement rejeté la réélection de Mohamed Abdelaziz et de ses lieutenants. « Le seul dessein du congrès était de prolonger, pour quatre années supplémentaires, la vie d’une direction corrompue ».

Khat Achahid s’indigne de la reconduction d’une clique à la tête du Polisario, qu’ils considèrent « illégitime ». La direction du Polisario « n’a pas le droit de négocier au nom du peuple sahraoui avec le gouvernement marocain pour décider de notre destin et notre avenir », tranche ainsi le mouvement de Mahjoub Salek.

Dans la foulée, Khat Achahid a appelé le roi Mohammed VI à « rendre effectif sur le terrain l’autonomie élargie », le plan proposé par le Maroc aux Nations unies pour parvenir au règlement du conflit régional du Sahara occidental et apaiser la rivalité avec l’Algérie.

Seule la mise en œuvre du plan d’autonomie est de nature à « sauver nos proches des griffes de cette direction corrompue qui a fait de leurs souffrances un commerce juteux », insiste le mouvement dissident.

2 Comments

  1. Aujourd’hui pour un être humain dit normale le monde tourné a l invers la cause le profit et prendre et parler à la place des populations qui ne demande qu’ à vivre et vive le MAroc.

  2. Ce Monsieur Salek que je respecte malgré que je ne partage nullement ses idées doit oeuvrer à partir de maintenant à assembler les différentes forces vives sahraouis et autres pour construire une régionalisation avancée ou élargie afin que le Maroc avec toutes ses régions puissent se concentrer sur le développement humain et économique pour le bien de toute la population marocaine.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*