Algérie : 10 millions d’euros pour la logistique du Polisario en Scandinavie

La récente percée du Polisario auprès de la Suède a fait naître des projets plus ambitieux dans la tête du chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra qui a demandé et obtenu 10 millions d’euros supplémentaires pour financer les déplacements des représentants du Front sahraoui dans les pays scandinaves, selon une source bien informée dans les camps de Tindouf.

Pour Lamamra, il s’agit pour les canaux diplomatiques algériens d’assurer, en coordination avec les services de la DRS, une présence et des déplacements quasi-permanents des militants du Polisario au Danemark, en Norvège et en Islande. La visite samedi dernier, à Oslo, d’une délégation du Front sahraoui dirigée par M’Hamed Khadad, s’inscrit dans cette stratégie.

L’objectif est de capitaliser sur le précédent de la Suède, dont le gouvernement social-démocrate a brandi la possibilité de reconnaître la république sahraouie. La RASD, la république autoproclamée par le Polisario avec le soutien de l’Algérie et de la Libye de Kadhafi en 1976, n’est toutefois reconnue ni par l’ONU, ni par les principales capitales dans le monde. Tous estiment que l’Etat revendiqué par le Polisario sous la dénomination de RASD ne dispose par des attributs d’un Etat tels que reconnus par le droit international.

C’est justement dans ce mur de refus que le ministre algérien des affaires étrangères cherche à ouvrir une brèche, selon la même source. Dans les calculs du chef de la diplomatie algérienne, la prochaine étape devrait être consacrée à mettre toute la pression pour rallier d’autres pays nordiques au soutien du Polisario.

En même temps, il s’agit de mettre en sourdine le plan d’autonomie proposé par le Maroc pour le règlement de ce dossier qui empoisonne les relations entre le Maroc et l’Algérie. C’est le seul moyen, estime Lamamra, de briser cette fin de non-recevoir opposée par l’Union européenne à la reconnaissance d’un Etat dirigé par le Polisario au Sahara occidental.

2 Comments

  1. C ‘est le drs qui empoiseune les relations maghribine en général et vive la saharamarocain.

  2. au lieu d investir l argent du peuple algerien pour des projets sociaux économiques pour le peuple algerien. la gunte militaire le gaspille pour des separatistes. 40 ans en vain.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*